*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Pharmacie des soeurs, Architecture de type colonial , Aire(s) culturelle(s)Adja-Tado

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Matériel
immobilier
Monuments
Architecture de type colonial
PN/PMI-036(150)
STATUT INSCRIPTION
Non inscrit sur la liste nationale
Non inscrit au patrimoine mondiale
Non inscrit sur la liste locale
Aucun
DESCRIPTION
Pharmacie des soeurs
patrimoine_benin_logo2_b.png"
Adja-Tado
Oueme-Plateau
Ville : Port-Novo Arrondissement : 3em arrondissement Village : Ouenlinda2
"Pharmacie des soeurs, Ouenlinda2, 3è arrondissement Porto-Novo"
Latitude: 06°28.548' Longitude: 002°36.843' Altitude: 22 m Erreur horiz: 0
Goun
Non renseigné
Bon état physique
Bien-Immeuble
Urbain

 

BREVE DESCRIPTION : "Le bâtiment à étage qui abrite aujourd'hui la section de la pharmacie des soeurs de St Augustin est constitué d'un hall en bas et d'une résidence en haut. Il illustre une façon de construction propre à l'époque coloniale modifiés dans sa structure interne au fil du temps par ces divers usagers."

DESCRIPTION DETAILLEE : "La pharmacie des soeurs est située à coté du centre de santé de l'armé, derrière le CHDO et à droite sur la rue allant du portail de la haute cour de justice au portail principal de la morgue de Porto-Novo. Le bâtiment à étage qui abrite cette pharmacie est constitué en bas d'un magasin pour le stockage des produits du CHDO, d’une section de pharmacie et d'une salle d'attente et en haut d'une salle d'accueil, une chapelle, un réfectoire, une cuisine, des dortoirs pour les filles ainsi que pour les sœurs. Cette organisation du bas et du haut est structurée par trois escaliers permettant l'accès à la véranda, la salle d'accueil, la cuisine par l'arrière cour ainsi que des portes en bois et des fenêtres certaines en bois, en narco d'autres en claustra. Construit à l'aide des briques constituées de sable et ciment formant des murs crépis et badigeonné de chaux de couleur jaune à certains endroits et de blanc à d'autres, ce bâtiment est coiffé d'une toiture et d'un plafond respectivement en tôle et contreplaqué soutenu par une charpente en bois. En effet cette forme actuelle est le produit d'une série de modifications que ce bâtiment à connu grâce à son usage par les divers occupants. Selon la Sœur Georgette l'étage serait un hall progressivement transformé en dortoir pour les militaires et ensuite en résidence, ce qui s'exprime dans les diverses fonctions qu'exercent les pièces aujourd’hui tandis que le bas a toujours gardé son statut de hall même si une partie a été aménagé pour créer une section de pharmacie et une salle d'attente pour les étrangers. Pour faciliter l'aération du hall, les fenêtres étaient de large ouverture couvertes par des rideaux remplacés aujourd'hui par des persiennes en bois, en narco et en claustra. "


 

ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
" "
" Non renseigné "
VIABILITE
Non défini.
Non renseigné
Précaire
Intégré
Aucune
Municipal-ensemble
Non renseigné
BIBLIOGRAPHIE
Aucune
Aucune (autre) référence indiquée
Redim_Image_150_2
Redim_Image_150_4
Redim_Image_150_5
Redim_Image_150_7
Redim_Image_150_8
Redim_Image_150_9
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!