*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Place AMOUSSOU Aguégué, Place publique, Aire(s) culturelle(s)Adja-Tado,Dendi

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Matériel
immobilier
Sites
Place publique
AGU/PMI-196(347)
STATUT INSCRIPTION
Non inscrit sur la liste nationale
Non inscrit au patrimoine mondiale
Non inscrit sur la liste locale
Non défini.
DESCRIPTION
Place AMOUSSOU Aguégué
patrimoine_benin_logo2_b.png"
Adja-Tado,Dendi
Oueme-Plateau
Ville : Aguégués Arrondissement : Xwédomé Village : Akpoloukomé
Se situe non loin du temple yôhô des djêvinou
Latitude: 60°30.465' Longitude: 002°33.269' Altitude: 12m Erreur horiz:
Goun
Non renseigné
Bon
Bien-Immeuble
Rural

 

BREVE DESCRIPTION : "D'une superficie de 835m², la place Amoussou aguégué est le lieu où le roi Sohôlou élit résidense. L'édifice sous lequel les cendres d'AMOUSSOU seraient ensevelies. Cet édifice de forme carré et d'une superficie de 16m². Il est placé au beau milieu de la place."

DESCRIPTION DETAILLEE : "Des sources orales receuillies, l'édifice sous lequel les cendres d'AMOUSSOU Aguégué seraient ensevelies à la place sohonto ou place Amoussou Aguégué serait construit sur un domaine de plus de 2000m². Cette place fut rétrécie par la construction des habitations sur pilotis et il ne reste que 835m². Les récits oraux rapportent que Sohôlou vendait une partie de ses prises dans la region d'akassato; dans l'actuelle commune d'Abomey- Calavi. C'est au cours d'un de ses passages à akassato aurait rencontré tê-agbanlin qui fuirait les conflits fraticides qui déchiraent les princes de Tado établis à ALLADA. Sohôlou et tê-agbanlin aurait séjourné ensemble pour un temps à Sô-ava. Les deux amis pagayaient leur pirogue (ohoun) jusqu'à Houinta puis adjatchè, un territoire Yoruba dirigé par un chef du nom VESSA. Tê-Agbanlin s'y établit et constrisit une habitation qu'il aurait dénommé ""HOGBONOU"" Sohôlou élit résidence sur l'actuel site des aguégués, où il trouva à son arrivé un certain AMOUSSOU Aguégué (fils du chef de Vakon), qui avait déja établi à l'endroit un campement de chasse. Sohôlou sorti victotieux de la confrontation avec Amoussou et décida d'appeler son nouveau lieu d'établisssement d'après la végétation des lianes ""aguégués"" qui avait servi à attacher le fagot de bois dans lequel le corps de AMOUSSOU aurait été brûlé au lieudit sohonto dans xwédomé. Ce qui donna par la suite le nom à la commune. "


 

Initiation et oral
ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
" "
" Non renseigné "
VIABILITE
Non défini.
Non renseigné
Précaire
Intégré
Aucune
Municipal-ensemble
Non renseigné
BIBLIOGRAPHIE
Non renseigné
Aucune (autre) référence indiquée
Redim_Image_347_2
Redim_Image_347_4
Redim_Image_347_5
Redim_Image_347_6
Redim_Image_347_7
Redim_Image_347_8
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!