*Astuce* Utiliser la "case à cocher" sous la zone de Recherche pour activer ou non les filtres pour des résultats contenant au moins une image ou vidéo.

Bamèzoun, Forêt sacrée, Aire(s) culturelle(s)Adja-Tado

CLASSIFICATIONS
Patrimoine Matériel
immobilier
Sites
Forêt sacrée
AGU/PMI-204(408)
STATUT INSCRIPTION
Non inscrit sur la liste nationale
Non inscrit au patrimoine mondiale
Non inscrit sur la liste locale
Non défini.
DESCRIPTION
Bamè zoun
patrimoine_benin_logo2_b.png"
Adja-Tado
Oueme-Plateau
Ville : Aguégués Arrondissement : Avagbodji Village : Bembè
Bembè, Avagbodji, Aguégués
Latitude: 06°32.662' Longitude: 002°20323' Altitude: 13m Erreur horiz: 3m
Wémènou
Non renseigné
Bon
Patrimoine-naturel
Rural

 

BREVE DESCRIPTION : "La forêt sacrée de Bamèzoun est une réserve de la biodiversité que les communautés ont longtemps protégée avec des règles de gestion traditionnelle. Son origine remonte à l'installation de l'Ancêtre ''Yahassa'', le premier habitant de la localité de Bembé, qui en a fait son refuge à l'origine. Depuis son séjour, cette réserve a connu des fonctions successives avant de devenir aujourd'hui un conservatoire de la biodiversité. "

DESCRIPTION DETAILLEE : "La forêt de Bembê est une réserve de la biodiversité s'étendant sur une superficie de 15 ha (ABE, 2005) et dont l'écosystème présente quatre faciès. Sa biodiversité présente: 85 espèces végétales dont 15 sont rares. Parmi les 85 espèces 25 sont directement utilisés par les populations riveraines comme plantes alimentaires, 13 comme médicinales, 5 pour le bois de service et 5 à des buts multiples. Parmi les 15 espèces rares 2 sont en danger critique d'extinction, 2 sont vulnérables et 11 sont en danger. 67 espèces d'oiseau dont 2 sont menacées et inscrits sur la Liste Rouge du Bénin, 4 espèces de mammifères rares, quatre espèces de serpent et quatre types d'escargot. Cette riche biodiversité a été très longtemps protégé grâce aux interdictions liées à l’installation des espaces culturels et cultuels sacrés, où sont effectués des rituels d'invocation et des offrandes.Son état actuel est le fruit d'une série de modifications liées à l’expérience historique des communautés. En effet cette forêt s'étendait jusqu'aux abords du fleuve Ouémé. Elle est réduite au fil de l'histoire grâce aux activités agricoles menée par la communauté pour assurer la survie au quotidien. Mais grâce à l'intervention du partenaire ABE, une zone tampon a été définie en collaboration avec les membres de la communauté. Cette intervention a contribué à mettre à certains endroits des signalétiques permettant de mieux s'informer sur cette forêt. De plus, pour avoir été très longtemps chantier-école des étudiants de l'EPA, on observe de part et d'autre des œuvres d'art de récupération du fer pour illustrer les espaces significatifs de cette réserve. L'origine de cette forêt remonte à la période d'installation de l'ancêtre ''Yahassa'' petit fils de ''Togbohonsou'' aïeux des Wémènous .Il fuit de la localité de ‘’Aga’’ suite à la guerre tribale avec le royaume de de Danhomè. Après avoir parcouru le long du fleuve Ouémé, il a trouvé finalement la terre ferme dans cette forêt et y a installé sa communauté. Pendant son séjour, il a créé son cadre de vie observable aujourd'hui à travers le paysage construit à l'intérieur de cette réserve. Avec le temps cette réserve est devenue un espace sacré sur lequel se déroulent régulièrement des cérémonies rituelles en hommage de l'ancêtre. A l’intérieur de la forêt se trouve un cimetière utilisé dans le passée par la communauté. Mais avec l'affaiblissement des cultes locales suite à l'envahissement du Christianisme et d'autres pratiques religieuses importées, cet espace même s'il conserve au regard de la communauté un caractère sacré est devenu un musé conservé à des fins d'écotourisme. L'accès est permis aux femmes de la communauté qui y vont pour chercher des bois de chauffe, les plantes médicinales ainsi que à d'autres membres de la communauté pour prélever le sable afin de constituer des pépinières hors sol. Son accès aux étrangers est permis mais sur autorisation des ancêtres. "


 

De génération en génération.
ELEMENTS MATERIELS ET IMMATERIELS ASSOCIES
" "
" Non renseigné "
VIABILITE
Non défini.
Non renseigné
Bon
Intégré
Environnement-bien-protégé
Municipal-ensemble
Non renseigné
BIBLIOGRAPHIE
Réalisation de la monographie des sites identifiés
Des bois sacrés vodou aux paysages culturels:la co
Aucune (autre) référence indiquée
Redim_Image_408_2
Redim_Image_408_4
Redim_Image_408_5
Redim_Image_408_6
Redim_Image_408_7
Redim_Image_408_8
PERSONNES RESSOURCES
Les résultats disponibles sont les résultats du travail du projet "Patrimoine Bénin" (environ 500 éléments dans tout le Bénin), du projet PaCTE (environ 750 éléments dans le département de l'Ouémé) et de bénévoles (50 fiches cuisine, danses, ...). Le contenu n'est donc pas exhaustif:  Suggérez, nous rajouterons! (envoyez-nous un message, lien "Contact").

Espace PUB

< >

Un hébergement à Cotonou?

La maison de Canelia : Se sentir chez soi

Agence Dekart

Toute l'actualité culturelle

Visitez Porto-Novo et Région

Bienvenue dans la capitale!

Rejoignez-nous!